Comment savoir si on peut profiter des programmes de défiscalisation ?

Le montant des impôts que vous payez vous semble-t-il lourd ? Cherchez-vous des solutions pour réduire votre fiscalité ? Les solutions sont aujourd’hui nombreuses, pour vous permettre de payer moins d’impôts. Voici ce qu’il faut savoir pour déterminer si vous êtes éligible ou non à un programme de défiscalisation.

Qu’est-ce que la défiscalisation ?

La défiscalisation permet aux contribuables de réduire légalement leurs impôts. Ces derniers peuvent obtenir une réduction de leurs charges fiscales, ce qui va donc diminuer de facto le montant de leur impôt sur le revenu. Les lois qui régissent la défiscalisation tendent à inciter l’investissement dans des domaines bien ciblés. Par ailleurs, la défiscalisation concerne différents domaines allant de l’achat immobilier à l’emploi d’une personne à domicile, en passant par une souscription d’un contrat d’assurance-vie. Mais bénéficier d’une réduction ne concerne pas forcément tout le monde et bénéficier du programme dépend de certains paramètres. Différents dispositifs s’offrent aux contribuables afin de leur permettre de défiscaliser.

Quels sont les principaux dispositifs de défiscalisation ?

Le dispositif idéal de réduction d’impôts diffère d’une personne à une autre et dépend entièrement de l’objectif individuel. Pour faciliter les choses, l’usage d’un simulateur d’impôts permet également de savoir si on peut défiscaliser et déterminer les éventuels avantages fiscaux pris en compte dans cette réduction. Dans tous les cas, la situation familiale, l’âge et les revenus sont les critères à considérer dans cette simulation. Trois grands types de défiscalisation sont accessibles, la défiscalisation immobilière, la défiscalisation professionnelle et la défiscalisation financière. Elles comportent chacune des dispositifs, selon le cas. La première est la plus prisée des contribuables. Elle leur permet d’acquérir un patrimoine pour s’acquitter de moins d’impôts. Pour ce faire, il faut investir dans l’achat d’un bien immobilier, et en contrepartie, on bénéficie là aussi d’une réduction fiscale. Ce procédé a été mis en place pour répondre également aux besoins de logements. La défiscalisation immobilière permet d’investir dans un bien immobilier locatif non meublé, sis dans une zone en déséquilibre immobilier ou de faire louer à un prix abordable pour bénéficier par la suite d’une déduction fiscale. La défiscalisation professionnelle, quant à elle, est moins courante et se destine aux TNS ou Travailleurs Non-Salariés, les sociétés et les chefs d’entreprise. Pour ce qui est de la défiscalisation financière, elle concerne l’investissement dans des produits financiers et s’applique directement dès la souscription.

Qui peut bénéficier d’une défiscalisation ?

En général, tous les contribuables peuvent avoir accès à la défiscalisation. Le seul mot d’ordre dans ce processus est l’investissement. Contrairement aux idées reçues, la défiscalisation ne dépend pas du revenu du contribuable, et la plupart des dispositifs favorisent même les hauts revenus. Mais dans tous les cas, la meilleure option est de passer par un simulateur de défiscalisation, afin d’en savoir un peu plus sur l’éligibilité, les avantages et les éventuels montant à payer. Par ailleurs, pour que la réduction d’impôts de l’année suivante soit appliquée, il faut que le contribuable clôture son opération au plus tard le 31 décembre de l’année précédente.